» L'hallux valgus


Opération hallux valgus : Podexpert vous explique tout

 

L’hallux valgus est une déformation de l’avant-pied et plus particulièrement du gros orteil. Son articulation est déviée vers l’extérieur, entrainant une saillie sur le bord interne du pied.

Alors que le bout du gros orteil est lui dévié vers l'intérieur du pied et à tendance à pousser les autres orteils vers l'extérieur.
Cette saillie osseuse est communément appelée « Oignon ».

 

Cette maladie du pied est la plus fréquente des déformations de l'avant-pied. En effet, elle toucherait un peu moins d'une personne sur 10 en France.

 

L'apparition de la maladie se fait généralement entre 40 et 50 ans, surtout chez la femme et l'atteinte est bien souvent bilatérale.

 

Hallux valgus

 

On classe les hallux selon l'angle de déviation du gros orteil :

  • Entre 8 et 12° : c'est la déviation normale de l'hallux.
  • Lorsque l'angle est inférieur à 20°, il est le plus souvent sans symptôme.
  • Entre 20 et 40°, on parle d'hallux valgus léger. La déviation anormale peut provoquer des symptômes.
  • Lorsque l'angle est supérieur à 40°, on parle d'hallux valgus sévère.

Nous verrons plus loin que l'hallux valgus évolue au cours du temps mais que des solutions sont possibles pour freiner cette évolution.

 

Causes

  • Un facteur héréditaire et congénital avec un 1er orteil plus long que le deuxième (On parle de pied « égyptien »).
  • Un mauvais chaussage avec tous les modèles de chaussures qui placent l’avant-pied dans une position de déviation du gros orteil vers l’extérieur. C’est notamment le cas des chaussures à bouts pointus ou à bouts étroits qui resserrent l’avant-pied accentuant sa forme triangulaire. Les chaussures à talons sont également concernées puisqu’ils font glisser le pied vers l’avant et conduisent à une surcharge d'une articulation métatarso phalangienne. En effet, n'oublions pas que tout le poids du corps repose sur les pieds.
  • Certaines maladies peuvent aussi être responsables de l'apparition de ce type de déformation comme les maladies rhumatismales ou encore la poliomyélite.

Conséquences

  • Un conflit entre la saillie osseuse et la chaussure. Ce conflit pied-chaussure expose à une douleur qui peut être très invalidante allant de difficultés de chaussage jusqu’à l’impossibilité de marcher.
  • Cela peut aussi conduire à une bursite, qui est une inflammation d’une cavité qui va se former entre l’os et la peau. Dans ce cas on peut observer une rougeur.
  • Le gros orteil assure une grande partie des appuis lors de la propulsion. Dans le cas d'une déformation de cet orteil, celui-ci va moins ou plus du tout jouer son rôle. Les orteils proches vont alors subir plus de pressions. On pourra alors retrouver des hyperappuis au niveau des têtes métatarsiennes moyennes conduisant à l'apparition d'hyperkératose (Corne).

Évolution

 

La plupart des pieds qui conduisent à un hallux valgus sont en fait de très bons pieds mais leur anatomie est plus adaptée à la marche pieds nus sur sols naturels. L'hallux a besoin d'agripper pour fonctionner ce qui est impossible sur les sols durs des villes et surtout dans certains modèles de chaussures féminines empêchant toute activité des orteils par manque de place.

 

Par ce manque d'activité des orteils et plus en particulier l'hallux, cela favorise l'accentuation de sa déformation, le déficit des adducteurs et la rétraction des tendons qui se luxent et deviennent fléchisseurs. Un cercle vicieux s'initie, évoluant vers l'aggravation progressive au cours des années et aboutit bien souvent à un hallux valgus irréductible.

 

Pour aller plus loin, nous vous conseillons la lecture de l'article d'Ameli.fr sur l'hallux valgus, ces symptômes, causes et évolution.

 

Traitements préventifs

 

Des mesures préventives sont efficaces sur une déformation débutante et réductible :

  • Un bon chaussage soulage bien souvent les douleurs de frottement

Podexpert a sélectionné pour vous toute une gamme de chaussures hallux valgus qui vous permettront de soulager vos douleurs dues aux frottements de votre oignon avec la tige de votre chaussure. Nous vous assurons que le port de chaussures adaptées à ce type de déformation vous amènera un soulagement sans précédent.

  • Entretien de la souplesse musculaire

A effectuer avec un kiné et/ou chez vous.

  • Correction des troubles statiques associés par des semelles orthopédiques

N'oubliez pas de choisir des chaussures avec des semelles amovibles pour avoir y loger vos semelles orthopédiques sans manque de place.

  • Contention antalgique par une bande adhésive ou orthèse

Découvrez aussi toute notre gamme de protection pied silicone pour soulager vos douleurs. La principale est la protection pour hallux valgus de la marque Pedisoft. Elle permettra de soulager immédiatement et durablement les douleurs liées à l'hallux valgus.

En effet, celle-ci est en silicone ce qui permet d'avoir une protection douce et durable. Grâce à l’effet "mémoire", elle s’adapte parfaitement aux contours de chaque partie du pied sans glisser et elle revient à sa forme initiale aussitôt après utilisation.

 

Le bon choix de chaussage

 

De nombreux critères sont à prendre en compte lors du choix de vos chaussures si vous souffrez d'un hallux valgus :

  • Un chaussant large. Plus de volume à l'avant-pied permettra de préserver un pied déformé et donnera toute la place nécessaire à vos orteils.
  • Un empiècement en cuir stretch permettant de protéger vos pieds comme une seconde peau tout en conservant ses performances techniques et esthétique.
  • Pas de couture intérieure en regard de l'hallux pour éviter tout conflit entre le pied et la chaussure.
  • Une semelle interne amovible pour pouvoir ajuster le volume au besoin ou pouvoir loger facilement vos semelles orthopédiques.
  • Un contrefort postérieur pour un maintien durable et confortable du talon et donc une bonne stabilité.
  • Un talon pas trop haut pour éviter de reporter une portion importante du poids sur l'avant-pied et alors provoquer des hyperpressions.

Opération hallux valgus

 

La chirurgie de l'hallux valgus est complexe et toujours envisagée en seconde intention lorsque les mesures préventives n'ont pas fonctionné ou ne fonctionnent plus.

 

En effet, c'est une intervention chirurgicale complexe (Plus de cent techniques décrites) et doit être réservée aux hallux valgus douloureux et/ou incompatibles avec un chaussage de série. Il faut toujours garder à l'esprit qu'il s'agit d'une chirurgie de chaussage aux risques fonctionnels relativement fréquents et gênants le chaussage et la marche. La fréquence des échecs reste relativement importante et représente un des principaux motifs de consultation en podologie.

 

Les techniques sont faciles mais les indications doivent être confiées à un spécialiste capable de déterminer le geste minimum tenant compte de tous les facteurs en cause. Elles utilisent des transpositions de tendons (Mac Bride), des résections osseuses (Keller-Brander-Lelièvre), des ostéotomies (couper les os) (Scarf), des prothèses ou des arthrodèses (fixer les os entre eux).

Selon la technique de chirurgie et le degré de déviation à corriger, une chirurgie mini invasive ou une chirurgie percutanée peuvent être choisies.

 

 

En post opératoire, après l'arrêt de l'effet de l'anesthésie, les douleurs sont souvent très présentes. Elles sont calmées à l'aide d'antalgiques prescrits par le corps médical.


Le port d'une chaussure de décharge est conseillé pour provoquer un appui talonnier et ainsi décharger l'avant-pied.

Enfin, une phase de rééducation est prévue pour récupérer la totalité de la mobilité articulaire. Un kiné pourra vous donner de nombreux exercices à faire mais l'important sera d'effectuer ces exercices plusieurs fois par jour, vous serez donc amenés à les effectuer seul.

 

Pour aller plus loin, vous pouvez lire cet article de Doctissimo écrit par le Pr Cyrille Cazeau, chirurgien orthopédique : La chirurgie de l'hallux valgus

 

Sélection de chaussure de décharge de l'avant-pied

Podartis - WPS

Une chaussure adaptée pour les fractures de l'avant-pied et les suites opératoires des chirurgies de l'avant-pied. C'est une chaussure avec un faible talus de 8° facilitant la marche tout en déchargeant l'avant-pied efficacement.

Elle possède une semelle interne amovible et un contrefort renforcé pour améliorer la stabilité de l'arrière-pied.

Sa fermeture se fait à l'aide de 3 velcros ample permettant le port de pansements importants et une ouverture totale pour une mise en place facilitée.

Neut - Barouk Mayzaud

Une chaussure avec un bloc talonnier antichoc pour ne pas abimer vos talons et un talus de 10° pour une décharge de l'avant-pied efficace.

La fermeture par velcros permet d'avoir des gros pansements comme on peut en trouver en post opératoire. La chaussure peut aussi s'ouvrir entièrement pour plus un chaussage aisé.

Neut - Barouk type 1

C'est une chaussure à semelle prolongée et incurvée pour une décharge optimale de l'avant-pied. Sa forme spécifique évite les hyperpressions médio tarsiennes et protège donc le pied.

Le talon est compressible vers l'avant pour aider au bon déroulement du pas. On notera aussi un bon maintien de l'arrière pied.

Enfin, la chaussure est entièrement fermée donc plus chaude pour l'hiver. Elle peut tout de même s'ouvrir entièrement grâce à ses 3 bandes velcros.

 

Auteur : Philippe Vesin - Podo-orthèsiste et spécialiste du pied depuis plus de 10 ans. Ses consultations quotidiennes avec un large panel de patients ont permis à Philippe d'acquérir une expertise qu'il met aujourd'hui au service de Podexpert.

Recherche avancée :
Genre
Pointure
Style
Indications
Largeur de chaussage
Semelle amovible
Promotions