02 57 52 04 13
Mon panier
Aucun article
>
logo-Podexpert

Le pied grec : sa signification et les douleurs qu’il peut engendrer

 

Sommaire

 

À propos du pied grec

Les douleurs liées au pied grec

Prévenir la douleur du pied grec

Le type de chaussures pour les pieds grecs

 

Le pied grec est le fait d’avoir le deuxième orteil plus long que le gros orteil. C'est très courant : certaines personnes ont tout simplement ce type de pied et d'autres non.

 

Le pied grec porte bien son nom puisque 46% des participants à une étude menée dans toute la Grèce présentent cette particularité morphologique qui ne concerne que 5% de la population mondiale.

 

Chez certaines personnes, le pied de type grec peut augmenter les risques de formation de callosités sur la plante du pied et l’apparition de certaines autres douleurs. Les Anglo-Saxons appellent ce type de pied Morton toe mais cela n’a rien à voir avec le syndrome de Morton.

 

Dans le cas d’un hallux valgus, le pied peut « devenir » grec même s’il s’agissait d’un pied égyptien ou d’un pied romain avant l’apparition de cette déformation.

 

Type de pied grec egyptien carré

 

Les différentes formes de pied : pied égyptien, pied carré ou pied grec

 

À propos du pied grec

Si vous voulez savoir si vous avez cette morphologie de pied, c'est très simple. Mettez-vous pieds nus et baisser les yeux. Si votre deuxième orteil est d’une longueur supérieure à votre premier orteil, vous l'avez.

 

Il est bien souvent héréditaire, comme la plupart des caractéristiques de votre squelette.

 

Les métatarses sont les longs os qui relient vos orteils à l'arrière de votre pied. Ils se courbent vers le haut pour former la voûte.

Chez les personnes avec les pieds grecs, le premier métatarse est plus court que le second et c'est ce qui fait que votre deuxième orteil semble plus long que le premier.

 

Un premier métatarsien plus court peut faire peser plus de poids sur le second métatarsien, plus mince.

 

Les douleurs liées au pied grec

Ces douleurs sont liées à la façon dont le poids est réparti sur le pied, en particulier sur les premiers et seconds métatarsiens.

 

La douleur se situe bien souvent à la base des deux premiers métatarsiens, c’est-à-dire au début de la voûte plantaire vers l’avant du pied. Elle peut aussi se situer au niveau de la seconde tête métatarsienne.

 

Prévenir la douleur du pied grec

Voici quelques conseils pour soulager une éventuelle douleur :

  • Portez des chaussures confortables, bien ajustées et offrant un bon soutien. Nous vous conseillons le port de chaussures avec un avant-pied large et spacieux.
  • Portez des semelles orthopédiques sur-mesure avec un soutien de voûte.
  • Consultez régulièrement un podologue/pédicure pour enlever la corne générée par les hyperappuis. Bien que l’hyperkératose ne soit pas nécessairement mauvaise, car elles se forment pour protéger nos pieds contre les pressions répétées, il est important d'éviter qu'une callosité ne devienne trop épaisse ou sèche. De plus, une mauvaise répartition des pressions peut conduire à l’apparition de cors et de durillons.
  • Dans le cas d’une hyperpression sous la deuxième tête métatarsienne, vous pouvez envisager l’utilisation de coussinets en silicone.

 

Souvent, il suffit de choisir une paire de chaussures confortables pour soulager la douleur.

 


 

Selection chaussure pied sensible

 


 

Le type de chaussures pour les pieds grecs

Le pied grec peut supporter des chaussures pointues si celle-ci sont assez larges et assez longues. En effet, une chaussure trop courte avec un deuxième orteil plus long peut entrainer la formation de griffes d'orteils. Bien que la forme du pied grec puisse bien fonctionner avec des chaussures pointues, les talons hauts ne sont pas recommandés, car ils pousseront les pieds vers l'avant.

 

Sources

 

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-pied-grec-vraiment-grec_28869

https://fr.wikipedia.org/wiki/Orteil_de_Morton


Auteur : Philippe Vesin - Podo-orthésiste