02 57 52 04 13
Mon panier
Aucun article
>
logo-Podexpert
» » Le pied rhumatoïde

L’arthrite rhumatoïde du pied et ses douleurs

 

Sommaire

 

Description de la maladie

Comment cela se produit-il ?

Statistiques

Cause

Symptômes et déformations du pied

Arrière-pied

Médio-pied

Avant-pied

Traitements

Traitement non chirurgical

Traitement chirurgical

 

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie chronique qui attaque de multiples articulations dans tout le corps. Elle débute le plus souvent dans les petites articulations des mains et des pieds et touche généralement les mêmes articulations des deux côtés du corps. Elle peut conduire à la formation d'un pied plat et à des déformations d'orteils.

 

Plus de 90 % des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (PR) développent des symptômes au niveau du pied et de la cheville au cours de la maladie.

 

Description de la maladie

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune. Cela signifie que le système immunitaire attaque ses propres tissus. Dans la polyarthrite rhumatoïde (PR), les défenses qui protègent l'organisme contre les infections endommagent au contraire les tissus normaux (comme le cartilage et les ligaments) et ramollissent les os.

 

Comment cela se produit-il ?

Les articulations de votre corps sont recouvertes d'un revêtement - appelé synovie - qui lubrifie l'articulation et facilite les mouvements. La polyarthrite rhumatoïde entraîne une suractivité de cette paroi. Elle gonfle et s'enflamme, détruisant l'articulation, ainsi que les ligaments et autres tissus qui la soutiennent. L'affaiblissement des ligaments peut entraîner des déformations articulaires, comme l'orteil en griffe ou en marteau. Le ramollissement de l'os (ostéopénie) peut entraîner des fractures de stress et un effondrement de l'os.

 

Dans la PR, la paroi de l'articulation gonfle et s'enflamme. Cela détruit lentement l'articulation.

 

La polyarthrite rhumatoïde n'est pas une maladie isolée des os et des articulations. Elle affecte les tissus de tout l'organisme, causant des dommages aux vaisseaux sanguins, aux nerfs et aux tendons. Les difformités des mains et des pieds sont les signes les plus évidents de la PR. Chez environ 20 % des patients, les symptômes du pied et de la cheville sont les premiers signes de la maladie.

 

Statistiques

La polyarthrite rhumatoïde touche environ 1 % de la population. Les femmes sont plus souvent touchées que les hommes, avec un rapport allant jusqu'à 3 pour 1. Les symptômes se développent le plus souvent entre 40 et 60 ans.

Schema rhumato

 

Destruction des articulations par la polyarthrite rhumatoïde

 

Cause

La cause exacte de la PR n'est pas connue. Il pourrait y avoir une raison génétique - certaines personnes pourraient être plus susceptibles de développer la maladie en raison de l'hérédité familiale. Cependant, les médecins soupçonnent qu'il faut un "déclencheur" chimique ou environnemental pour activer la maladie chez les personnes qui héritent de la PR.

 

Symptômes et déformations du pied à cause de la polyarthrite rhumatoïde

Les symptômes les plus courants sont la douleur, le gonflement et la raideur. Contrairement à l'arthrose, qui affecte généralement une articulation spécifique, les symptômes de la PR apparaissent généralement dans les deux pieds, affectant les mêmes articulations sur chaque pied.

Lors de son évolution, cette maladie va provoquer la déformation des pieds et des chevilles.

 

Arrière-pied

La fonction principale de l'arrière-pied est d'effectuer le mouvement latéral du pied. La difficulté à marcher sur un terrain accidenté, l'herbe ou le gravier sont les premiers signes. La douleur est fréquente juste sous la fibula à l'extérieur de la cheville.

 

À mesure que la maladie progresse, l'alignement du pied peut être modifié lorsque les os sortent de leur position normale. Cela peut entraîner une déformation en pied plat. La douleur et l'inconfort peuvent être ressentis le long du tendon tibial postérieur (tendon principal qui soutient la voûte plantaire) à l'intérieur de la cheville, ou à l'extérieur de la cheville sous la fibula.

 

Médio-pied

En cas de PR, les ligaments qui soutiennent le médio-pied s'affaiblissent et la voûte plantaire s'affaisse. Avec la perte de la voûte plantaire, l'avant du pied est dirigé vers l'extérieur. La polyarthrite rhumatoïde endommage également le cartilage, provoquant une douleur arthritique qui peut être présente avec ou sans chaussures. Avec le temps, la forme du pied peut changer, car les structures qui le soutiennent dégénèrent. Cela peut créer une grande proéminence osseuse (bosse) sur la voûte plantaire. Tous ces changements dans la forme du pied peuvent rendre le port de chaussures très difficile.

 

Avant-pied

Les changements qui se produisent à l'avant du pied sont propres aux patients atteints de PR. Ces problèmes comprennent les hallux valgus, les orteils en griffe et les métatarsalgies (Douleurs sous l’avant-pied). Bien que chaque déformation individuelle soit commune, c'est la combinaison des déformations qui aggrave le problème.

 

L’hallux valgus est généralement grave et le gros orteil passe souvent par-dessus le second orteil.

 

Il peut également y avoir des bosses très douloureuses sur la plante du pied, créant des callosités. Les bosses se développent lorsque les os du milieu du pied sont poussés vers le bas à cause de luxations articulaires dans les orteils. Les dislocations des orteils inférieurs (orteils deux à cinq) font qu'ils deviennent très proéminents sur le dessus du pied. Cela crée des orteils en griffe et rend le port de chaussures très difficile. Dans les situations graves, des ulcères peuvent se former à cause de la pression anormale.

pied rhumato

 

Déformations des pieds par la polyarthrite rhumatoïde

 

Traitements

La polyarthrite rhumatoïde est souvent traitée par une équipe de professionnels de la santé. Ces professionnels peuvent être des rhumatologues, des physiothérapeutes, des ergothérapeutes, des podo-orthèsistes, des médecins de rééducation ou des chirurgiens orthopédiques.

 


 

Selection pied déformé

 


 

Traitement non chirurgical

Bien qu'il n'existe pas de remède contre la polyarthrite rhumatoïde, il existe de nombreuses options de traitement pour aider les gens à gérer la douleur, à rester actifs et à mener une vie normale.

 

Bien que le traitement orthopédique puisse soulager les symptômes, il n'arrête pas la progression de la maladie. Des médicaments spécifiques appelés antirhumatismaux modificateurs de la maladie sont conçus pour empêcher le système immunitaire de détruire les articulations. L'utilisation appropriée de ces médicaments est dirigée par un rhumatologue.

 

Le traitement orthopédique de la PR dépend de la localisation de la douleur et de l'étendue des lésions du cartilage. De nombreux patients obtiendront un certain soulagement des symptômes grâce à un traitement non chirurgical approprié.

 

Traitement chirurgical

Votre médecin peut vous recommander une intervention chirurgicale en fonction de l'étendue des lésions du cartilage et de votre réaction aux options non chirurgicales.

 

La fusion des articulations touchées est le type de chirurgie le plus courant pour la PR. La fusion consiste à prendre les deux os qui forment une articulation et à les fusionner pour n'en faire qu'un seul.
La partie antérieure du pied est celle où il existe le plus d'options chirurgicales pour certains patients. Les chirurgiens peuvent désormais pratiquer des opérations de préservation des articulations pour corriger l’hallux valgus et les orteils en marteau chez certains patients. Votre chirurgien examinera les options les plus appropriées pour votre cas.

 


Auteur : Philippe Vesin - Podo-orthésiste