02 57 52 04 13
Mon panier
Aucun article
>
logo-Podexpert
» » » Pied gonflé pendant la grossesse

lundi 01 novembre 2021

Pied gonflé pendant la grossesse

Pied gonflé pendant la grossesse

 

Chez les femmes enceintes, le gonflement des pieds et des jambes est une réaction courante. Ainsi, trois quarts des femmes enceintes seraient sensibles aux œdèmes de grossesse. Si ce phénomène est le plus souvent bénin, certains signes doivent vous amener à consulter un médecin sans attendre. Podexpert fait le point.

 

Pourquoi les pieds gonflent pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, le gonflement des pieds et des jambes apparaît généralement autour du cinquième mois. Dans ce cas, les jambes, chevilles et pieds gonflés proviennent d’une présence trop importante de liquide dans les tissus. On parle alors d’œdème de grossesse. Cependant, ce gonflement disparaît naturellement, après la naissance de l’enfant.

 

L’œdème chez la femme enceinte peut avoir plusieurs origines :

  • Les hormones. Durant la grossesse, le corps sécrète des hormones responsables de la rétention d’eau. Parmi elles, la relaxine prépare à l’accouchement en dilatant les ligaments au niveau du bassin. Chez certaines femmes, cette hormone provoque également le gonflement des pieds. Dans ce cas, les pieds gonflés sont souvent douloureux.
  • La croissance de l’utérus. Pendant la grossesse, l’utérus exerce une pression croissante sur les vaisseaux sanguins. La circulation sanguine, tout comme le retour veineux, peine alors à se faire correctement.
  • La prise de poids liée au développement du bébé et aux changements de métabolisme

Pour en savoir plus sur les différentes causes des pieds gonflés, rendez-vous sur notre article Quelles sont les causes d’un pied gonflé ?

 


 

Selection de chaussure pour pied gonflé

 


 

Quels sont les symptômes de l'œdème de grossesse ?

Chez une femme enceinte, un œdème de grossesse se reconnaît aux symptômes suivants :

  • Un gonflement localisé juste sous la peau des jambes
  • Une peau tendue ou brillante
  • Un appui de quelques minutes avec le doigt qui laisse apparaître un creux

Quand consulter un médecin dans le cadre d'un œdème de grossesse ?

Chez les femmes enceintes, il est essentiel de distinguer l’œdème physiologique de l’œdème pathologique. L’œdème physiologique, bien que gênant, reste sans danger et disparaît avec l’accouchement. Il se reconnaît à son caractère isolé et discret. L’œdème pathologique, lui, est un gonflement brutal et important au niveau des jambes. Dans ce cas, il convient de consulter votre médecin en urgence. En effet, accompagné d’hypertension artérielle et d’un taux élevé d’albumine, l’œdème pathologique peut être le symptôme d’une toxémie gravidique.

 

De plus, si la grossesse et les pieds enflés s’accompagnent de troubles respiratoires, une consultation chez un professionnel de santé s’impose. Cela pourrait être le signe d’un œdème pulmonaire dû à une présence excessive de liquide dans les poumons. Enfin, veillez à ce que votre visage ou vos mains ne gonflent pas en même temps que vos pieds. Dans ce cas, consultez un médecin sans attendre. En effet, ces symptômes sont souvent annonciateurs d’une pré-éclampsie, un trouble de la pression artérielle.

 

Bon à savoir : le gonflement d’un seul pied doit vous amener à consulter rapidement. En effet, ce gonflement unilatéral peut être symptomatique d’une pathologie plus grave (lire Pourquoi avez-vous qu’un seul pied gonflé ?).

 

Comment faire dégonfler les pieds d'une femme enceinte ?

Grossesse et pied gonflé vont souvent de pair. Cependant, il est possible de limiter la rétention d’eau dans les jambes en appliquant ces 6 conseils :

  • Surélevez vos pieds afin de faciliter le retour veineux
  • Limitez les longues stations debout, mais pratiquez une activité physique quotidienne. En marchant régulièrement, vous permettrez à votre sang de mieux circuler. La natation est aussi un excellent sport pour diminuer le gonflement des jambes.
  • Soignez votre alimentation. Grossesse et prise de poids sont bien souvent liées. Afin de limiter ce phénomène, optez pour des aliments naturellement riches en vitamines C, E, PP et en oméga-3. Réduisez également votre consommation de sel, qui encourage la rétention d’eau.
  • Portez des vêtements amples pour ne pas comprimer vos jambes. Équipez-vous d’une paire de chaussures confortables et adaptées à vos pieds gonflés.
  • Hydratez-vous. Pendant votre grossesse, l’eau reste votre meilleure alliée pour limiter le gonflement de vos pieds et chevilles. Au contraire, les boissons à base de café et les sodas sont déconseillés.
  • Massez-vous en partant des pieds et en remontant vers votre jambe. En plus de stimuler la circulation sanguine, le massage permet de lutter efficacement contre la sensation de jambes lourdes. Pour cela, pensez aux huiles essentielles, comme l’huile de menthe, tonifiante et rafraîchissante.

Auteur : Philippe Vesin - Podo-orthésiste