02 57 52 04 13
Mon panier
Aucun article
>
logo-Podexpert

Orteil en griffe : causes, symptômes et traitement

Sommaire

 

Quelles sont les causes de la formation d'une griffe d'orteil ?

Les facteurs de risque

Les symptômes de cette déformation

Les traitements possibles

Pour une déformation légère

Pour une déformation majeure

Comment éviter les griffes d'orteils

 

Un orteil en griffe est une déformation qui fait que votre orteil se plie ou s'enroule vers le bas. Ce type d'orteil déformé ne doit pas conduire forcément à une intervention de chirurgie. Nous allons voir quelles sont les autres alternatives.

 

Contrairement aux orteils en marteau, la déformation va se faire au niveau des articulations entre la 1ère et la 2ᵉ phalange (articulation inter phalangienne proximale) et entre la 2ᵉ et la 3ᵉ phalange (articulation inter phalangienne distale). L’orteil en marteau et lui déformé au niveau de l’articulation inter phalangienne distale, c’est-à-dire entre la phalange intermédiaire (2ᵉ phalange) et la phalange distale (3ᵉ phalange).

 

Cette déformation peut affecter n'importe quel orteil de votre pied. Elle touche le plus souvent le deuxième ou le troisième orteil. Bien qu'un orteil en griffe puisse être présent à la naissance, il se développe généralement avec le temps en raison de l'arthrite ou d’un chaussage inadapté comme avec une chaussure avec un talon trop haut. Dans la plupart des cas, les déformations des orteils peuvent être traitée sans intervention chirurgicale avec notamment le choix d’une paire de chaussure pour orteils déformés.

 

Quelles sont les causes de la formation d’une griffe d’orteil ?

Votre orteil contient deux articulations qui lui permettent de se plier au milieu et à la base. Un orteil en griffe se forme lorsque l'articulation phalangienne du milieu est en flexion.

 

Les causes les plus fréquentes sont les suivantes :

  • Une blessure traumatique à l'orteil
  • L’arthrite
  • Un pied creux
  • Un pied plat valgus
  • Un pied grec avec un deuxième métatarsien plus long
  • Porter des chaussures qui ne sont pas adaptées
  • Une rétractation des ligaments ou des tendons du pied
  • La pression d'un hallux valgus, une déformation du gros orteil qui aura tendance à pousser le deuxième orteil à le chevaucher
  • Un quintus varus
  • Une lésion de la moelle épinière ou des nerfs périphériques peut provoquer ce type de pathologie

Les facteurs de risque

Certains facteurs favorisants augmentent la probabilité de développer des griffes d’orteil :

  • Facteur héréditaire
  • Le port chronique de chaussures serrées ou à bout pointu
  • Le port de chaussures trop petites peut forcer l'articulation de vos orteils dans une position articulaire anormale qui rend impossible l'étirement complet de l’orteil

Les symptômes de cette déformation

Un orteil en griffe peut causer une gêne et des douleurs qui peuvent vous empêcher de marcher notamment lors du frottement répété de votre orteil dans votre chaussure.

 

L’appui de la pulpe de l’orteil sur la semelle peut être douloureux et on retrouve régulièrement un cor au niveau de la flexion de l’articulation de la phalange de l’orteil. La formation de ce cor est consécutive à un conflit entre votre orteil et la tige de la chaussure. C’est pourquoi nous vous conseillons un chaussage avec une tige souple, voir extensible pour laisser la place nécessaire aux orteils et provoquer un soulagement immédiat.

 

Des métatarsalgies peuvent apparaitre dans le cadre de cette pathologie du pied.

 

Dans le cadre de ce type de déformation des orteils, vous pouvez avoir tendance à changer votre façon de marcher pour éviter une position douloureuse. Malheureusement, cette marche antalgique, avec un appui différent, peut provoquer des douleurs dans les autres articulations comme la cheville, le genou ou la hanche.

 

Ne vous conseillons de consulter votre médecin ou un professionnel de santé spécialisé dans les pathologies des pieds si vous présentez l’un de ces symptômes.

La consultation permettra de faire un bilan podologique complet et de vous diriger vers le professionnel de santé le plus adapté à votre cas. Que ce soit un podologue ou un podo-orthésiste pour la confection d’orthèses plantaires, un kinésithérapeute pour une rééducation des orteils ou un chirurgien.

 

Un médecin peut généralement diagnostiquer des griffes d’orteil lors d'un examen physique. Des examens d'imagerie, tels que des radiographies, peuvent être nécessaires si vous avez subi une blessure osseuse, musculaire ou ligamentaire au niveau de l'orteil.

 

Les traitements possibles

La gravité des déformations déterminera les options possibles pour vous soulager. Dans tous les cas, votre médecin sera le plus à même de choisir le traitement adéquate.

 

Pour une déformation légère

Vous pouvez corriger un orteil en griffe causé par un chaussage inadéquate en portant des chaussures orthopédiques adaptées. Si un pied creux est à l'origine de cette affection, le port de coussinets d'orteils ou de semelles orthopédiques peut aider à modifier l'appui douloureux.

 


 

Selection orteil en griffe

 


 

Il faudra aussi traiter les cors et autres callosités qui peuvent se développer avec des soins de pédicurie pour éviter toutes sortes de complications. Pour cela, il faudra une consultation chez un pédicure qui pourra, au besoin, vous confectionner une orthoplastie. Cela permet de soulager les douleurs de frottement en protégeant l’articulation phalangienne qui est en conflit avec la chaussure.

 

Étirer doucement vos orteils peut également aider à soulager la douleur et à repositionner l'orteil affecté. Ce type de rééducation peut être faite à la maison ou chez un kinésithérapeute.

 

Les complications principales si vous ne traitez pas vos orteils en griffe sont une arthrose prématurée des articulations des phalanges et une fixation des déformations qui conduiraient à une intervention chirurgicale.

 

Pour une déformation majeure

Si vous êtes incapable de fléchir votre orteil, la chirurgie est la seule option pour rétablir le mouvement. La chirurgie permet de repositionner l'orteil, d'enlever l'os déformé ou blessé et de réaligner les tendons et les articulations. L’opération chirurgicale est bien souvent nécessaire quand il y a luxation des articulations phalangiennes ou qu’une raideur non réductible est installée.

 

L'intervention est normalement pratiquée en ambulatoire, sous anesthésie locale, de sorte que vous pouvez rentrer chez vous le jour de l'opération.

Si possible, le spécialiste va utiliser une technique de chirurgie percutanée. Cette technique est moins invasive et permet une cicatrisation ainsi qu’une convalescence post opératoire plus rapide. Elle permet aussi de diminuer les risques d’infection et de complications, car seules des petites incisions sont effectuées.

Dans certains cas, une chirurgie classique sera nécessaire. En particulier si les déformations nécessitent la pratique d’une ostéotomie (Raccourcissement osseux) associé à une arthrodèse (Fixation de l’alignement avec des tiges) pour remettre les orteils dans l’axe.

 

Votre chirurgien sera le plus à même de vous expliquer le mode opératoire pour le traitement chirurgical de vos griffes d’orteils. Généralement, il profite de l’opération pour enlever les cors et callosités qui auraient pu se former et peut aussi rétablir l'appui normal de votre pied.
Concernant la durée de la convalescence, elle dépendra bien évidemment de la technique utilisée et de vous, mais elle varie généralement de 3 à 8 semaines.

 

Comment éviter les griffes d’orteils ?

Le meilleur moyen de prévenir l’orteil en griffe est de porter des chaussures adaptées.

Si vous portez des talons hauts, la hauteur du talon doit être inférieure ou égale à 5 cm. Le port de chaussures à talons hauts augmente la pression sur vos orteils et les fait se plier. Cela peut également provoquer la formation de cors et l’apparition d’un pied creux.

 

Après avoir traité la cause de cette déformation, elle disparaît généralement sans complications. Cependant, si vous attendez trop longtemps avant de vous faire soigner, vos orteils environnants peuvent se déformer sous la pression de l’orteil déformé. Il est préférable de se faire soigner dès que le diagnostic est confirmé.

 

Sources

 

Pied-et-cheville.com

Ortho-7.fr


Auteur : Philippe Vesin - Podo-orthésiste