02 57 52 04 13
Mon panier
Aucun article
>
logo-Podexpert
» » Le pied diabétique

Le pied diabétique : la prévention avant tout

Sommaire

 

Les neuropathies diabétiques

Quels sont les problèmes de pied courants liés au diabète ?

Les grades du risque podologique

Les signes qui doivent vous alerter

Les complications des pieds diabétiques

 

Si vous êtes diabétique, la présence prolongée d'un excès de glucose dans le sang peut entraîner de graves complications. Dès les premiers symptômes du diabète, il est très important de prendre soin de vos pieds et cela peut passer par le port de chaussures pour diabétique ou de chaussures orthopédiques adaptées.

 

Les neuropathies diabétiques

Le diabète peut causer deux problèmes :

  • La neuropathie diabétique. Un diabète non contrôlé peut endommager vos nerfs et vous pourriez ne pas ressentir de chaleur, de froid ou de douleur et ainsi aggraver une blessure. Les muscles peuvent aussi ne pas fonctionner correctement à cause de ce problème neurologique et cela pourrait entraîner un mauvais alignement de votre pied et créer une pression trop importante sur une partie de celui-ci.
  • Maladie vasculaire périphérique ou artériopathie diabétique. Le diabète affecte également la circulation sanguine. Sans une bonne circulation sanguine, il faut plus de temps pour la cicatrisation d’une plaie. Si vous avez une infection qui ne guérit pas à cause d'une mauvaise circulation sanguine, vous risquez de développer des ulcères ou une gangrène (mort des tissus due à un manque de sang).

Un diabétologue, à la suite d’un examen clinique approfondi, sera capable de donner un diagnostic précis concernant les déficits neurologiques dont vous pourriez souffrir à cause de cette pathologie.

 


 

Selection chaussure diabetique

 


 

Quels sont les problèmes de pied courants liés au diabète ?

Tout le monde peut avoir les problèmes comme ceux énumérés ci-dessous. Cependant, pour le patient diabétique, et sans prévention, ces problèmes courants peuvent entraîner de graves complications et conduire jusqu’à l’amputation d’un membre inférieur.

  • Pied d'athlète. C’est un champignon qui provoque des démangeaisons, des rougeurs et des craquelures. Les germes peuvent pénétrer par les fissures de l’épiderme et provoquer une infection.
  • L’onychomycose. Les ongles infectés par un champignon peuvent se décolorer (brun jaunâtre ou opaque), devenir épais et cassants et se séparer du reste de l'ongle. Dans certains cas, votre ongle peut s'effriter. L'environnement sombre, humide et chaud d’une chaussure peut favoriser la croissance d'un champignon. Ce type de mycose est difficile à traiter et nous vous conseillons de consulter un professionnel de santé pour avoir le traitement adéquat.
  • Les callosités. L’hyperkératose est causée par une répartition inégale du poids. Il est souvent nécessaire de faire enlever cette corne par un pédicure.
  • Cors. Un cor est une accumulation de peau dure près d'une zone osseuse d'un orteil ou entre les orteils. Comme pour l’hyperkératose, nous vous conseillons de consulter un pédicure.
  • Ampoules. Des ampoules peuvent se former lorsque vos chaussures frottent le même endroit sur votre pied si celles-ci sont mal ajustées ou que vous les portez sans chaussettes. Découvrez quelles chaussettes pour diabétique sont les plus adaptées.
  • Hallux valgus. Il se forme lorsque votre gros orteil se déforme. Une chaussure pour hallux valgus peut soulager les douleurs. Il existe aussi des protections en silicone pour hallux valgus qui protégeront cette déformation. La réalisation d’une paire de semelles orthopédiques sur-mesure peut aussi être adaptée.
  • Peau sèche. Elle peut se fissurer, ce qui peut permettre aux germes de pénétrer. Utilisez des savons et des lotions hydratantes. N’hésitez pas à demander conseil à votre diabétologue.
  • Ulcères diabétiques. Un ulcère est une lésion ou une plaie profonde qui peut s’infecter. Les ulcérations du pied peuvent être causés par des éraflures mineures ou des coupures qui guérissent lentement. Il est important de les traiter dès que vous les remarquez, c'est pour cela qu’il faut consulter un professionnel de santé immédiatement. Jusqu'à 10 % des patients diabétiques auront des ulcères du pied.
  • Orteils en marteau. Un orteil en marteau est un orteil qui est plié en raison d'un muscle affaibli. Les orteils en marteau peuvent causer des problèmes de marche et peuvent entraîner la formation d'ampoules, de callosités et de plaies. Le port d’une chaussure adaptée permet de réduire un des facteurs de risque à l’apparition d’une plaie.
  • Ongles d'orteils incarnés. Ils se produisent lorsque les bords de l'ongle poussent dans la peau. Les ongles mal coupés sont une cause des ongles incarnées. Gardez vos ongles d'orteils correctement coupés pour éviter cette complication. Si vous avez un problème persistant ou si vous avez une infection des ongles, vous pouvez avoir besoin des soins d'un pédicure sur les conseils de votre médecin.
  • Verrues plantaires. Elles ressemblent à des callosités sur la plante du pied ou sur le talon. Elles peuvent sembler avoir de petits trous d'épingle ou de minuscules points noirs au centre. Les verrues sont généralement douloureuses et peuvent pousser seules ou en grappes. Si vous n'êtes pas sûr d'avoir une verrue plantaire ou une callosité, laissez votre médecin décider.
pied diabétique

Les grades du risque podologique

Les lésions du pied diabétique sont classées en 4 grades :

  • Grade 0 : Absence de neuropathie sensitive
  • Grade 1 : Neuropathie sensitive isolée (Perte légère de sensibilité)
  • Grade 2 : Neuropathie sensitive associée à une artériopathie des membres inférieurs et/ou déformation du pied (Perte de sensibilité et problèmes de circulation sanguine)
  • Grade 3 : Antécédents d’ulcère du pied (Plaies) et/ou amputations des membres inférieurs

De ce classement dépendra la prise en charge par l’assurance maladie de vos consultations chez un pédicure/podologue.

 

Les signes qui doivent vous alerter

Si vous êtes diabétique, contactez un spécialiste dès l’apparition de l’un de ces problèmes :

  • Changement de couleur de la peau
  • Gonflement du pied ou de la cheville
  • Douleur dans les jambes
  • Plaies ouvertes ou lésions des pieds qui sont lentes à guérir ou qui s'écoulent
  • Ongles incarnés ou infectés par des champignons
  • Cors ou callosités
  • Des fissures sèches, en particulier autour du talon
  • Odeur de pied inhabituelle ou qui ne disparaît pas

Les complications des pieds diabétiques

  • Infections de l’épiderme et des os. Une petite coupure ou blessure peut entraîner des infections. Les lésions des nerfs et des vaisseaux sanguins, ainsi que les problèmes du système immunitaire, les rendent plus probables.
  • Abcès. Parfois, les infections rongent les os ou les tissus et créent une poche de pus appelée abcès.
  • Gangrène. Le diabète affecte les vaisseaux sanguins qui alimentent vos doigts et vos orteils. Lorsque la circulation sanguine est interrompue, les tissus peuvent mourir.
  • Les déformations. Les lésions nerveuses peuvent affaiblir les muscles et entraîner des problèmes tels que des orteils en marteau, des orteils en griffe ou des têtes métatarsiennes proéminentes (extrémités des os sous les orteils).
  • Pied de Charcot. Le diabète peut affaiblir les os de votre pied au point qu'ils se cassent. Les lésions nerveuses peuvent diminuer la sensibilité et vous empêcher de vous en rendre compte. Si vous continuez à marcher sur des os cassés, votre pied changera de forme.
  • Amputations. Les problèmes de circulation sanguine et de nerfs font que les patients diabétiques ont plus de risque de se blesser et de ne pas s'en rendre compte avant que l'infection ne s'installe. Lorsqu'une infection ne peut pas être guérie, crée un abcès ou si une faible circulation sanguine entraîne une gangrène, l'amputation est souvent nécessaire.

 

Sources

 

federationdesdiabetiques.org

diabete.gc.ca


Auteur : Pierre Durrmann - Podo-orthésiste et spécialiste du pied diabétique



Les chaussettes pour les pieds diabétiques
Le choix des chaussettes pour pieds diabétiques est un élément important dans le cadre de la prévention des risques liés au diabète. Lire la suite