02 57 52 04 13
Mon panier
Aucun article
>
logo-Podexpert
» » » Quand porter ses semelles orthopédiques ?

Quand porter ses semelles orthopédiques ?

 

Pour diminuer les douleurs aux pieds ou améliorer la posture de votre corps, un médecin peut vous prescrire des semelles orthopédiques. Cet appareillage est généralement délivré comme un traitement passager pour corriger les appuis au sol. À l’instar des médicaments, son utilisation doit donc se faire en fonction de la prescription de votre podologue, au quotidien ou lors d’une activité particulière.

 

Semelles orthopédiques : présentation générale

Qu’est-ce qu’une semelle orthopédique ?

Une semelle orthopédique est un appareillage médical réalisé sur mesure. Chez l’enfant comme chez l’adulte, cette orthèse soulage une pathologie du pied passagère ou permanente et rétablit le confort de marche. Une paire d’orthèses plantaires est souvent prescrite en cas de pieds déformés (hallux valgus, pieds plats, etc.). Les semelles orthopédiques peuvent également compenser une inégalité de longueur des membres inférieurs.

 

Découvrez notre article Les différents types de semelles orthopédiques.

 

Comment se procurer des semelles orthopédiques ?

Pour se procurer des semelles orthopédiques, une prescription médicale rédigée par un médecin généraliste ou un spécialiste est obligatoire. Il vous faudra ensuite prendre rendez-vous chez un podologue. Suite à un bilan podologique, ce professionnel de santé confectionnera des semelles orthopédiques sur mesure.

 

Le prix des semelles orthopédiques sur mesure fluctue en moyenne entre 150 € et 200 €. La prise en charge par la Sécurité sociale est de 17 € environ. La durée de vie des orthèses varie entre un et deux ans. Le remboursement d’une paire de semelles orthopédiques par an est prévu par l’Assurance maladie.

 

Pourquoi porter des semelles orthopédiques ?

Les semelles standards intégrées aux chaussures du commerce ne s’adaptent pas à toutes les morphologies. C’est pourquoi de nombreuses personnes ressentent des douleurs aux pieds. Il existe différents types de semelles qui permettent de diminuer les douleurs de la vie quotidienne ou pendant le sport.

 

Le port de semelles orthopédiques est souvent prescrit en cas de :

  • Douleurs aux pieds (talon, orteils, etc.)
  • Problèmes d’instabilité
  • Déformation de la voûte plantaire (pied plat, pied creux, etc.)
  • Arthrose des membres inférieurs

 

Plus de détails dans notre article Pourquoi porter une semelle orthopédique ?

 


 

Selection chaussure orthopedique

 


 

À quel moment porter ses semelles orthopédiques ?

Porter ses semelles orthopédiques : respecter la prescription médicale

Le port des semelles orthopédiques se fait en fonction de la prescription médicale de votre podologue. Si votre podologue vous conseille de les porter quotidiennement, utilisez vos semelles orthopédiques aussi souvent que possible. Employées aléatoirement ou seulement lorsque des douleurs se font ressentir, les semelles orthopédiques ne seront d’aucune utilité.

 

De plus, utilisez vos semelles en ville, mais également à l’intérieur. Vous pourrez les ôter exceptionnellement, pour des occasions (port de chaussures à talon par exemple). Dans le cas où vos orthèses plantaires sont des semelles orthopédiques de protection et notamment des semelles orthopédiques de sport, utilisez-les seulement durant l’activité concernée.

 

S’adapter à une paire de semelles orthopédiques à l’intérieur des chaussures est parfois difficile. Durant les premières semaines, il est possible de porter les orthèses plantaires par intermittence.

 

Porter ses semelles orthopédiques : un traitement passager

Les semelles orthopédiques classiques ainsi que les autres types de semelles orthopédiques sont des traitements médicaux. Ces orthèses plantaires aident à résorber un problème passager. Ainsi, plus la pathologie est prise tôt et plus son traitement par le podologue sera rapide. De plus, il est essentiel de porter vos semelles orthopédiques en respectant la prescription médicale (types de chaussures, etc.).

 

La prescription à vie d’orthèses plantaires est possible si le patient est atteint de :

  • Malformations de naissance ou suite à un accident
  • Pathologies rhumatoïdes (genou, etc.)
  • Arthrose, diabète, troubles trophiques ou myopathie

Pour aller plus loin, lisez Pourquoi porter des chaussures orthopédiques ?

 


Auteur : Philippe Vesin - Podo-orthésiste