02 57 52 04 13
Mon panier
Aucun article
>
logo-Podexpert
» » » Comment agissent les semelles orthopédiques ?

Comment agissent les semelles orthopédiques ?

 

Les semelles orthopédiques sont des dispositifs médicaux utilisés dans les chaussures standards ou sur mesure. Elles apportent une solution à une malformation (pieds plats, creux, hallux valgus, etc.). En agissant sur les appuis au sol, les semelles permettent ainsi de soulager les douleurs.

 

Comment fonctionnent les semelles orthopédiques ?

Une action sur l’ensemble du corps

Situés à la base de notre corps, les pieds ont un impact direct sur notre posture. Ils déterminent également la façon dont nous sollicitons nos articulations (hanches, bassin, colonne, etc.). Par conséquent, un dysfonctionnement situé à ce niveau impacte l’ensemble de notre squelette. Cela peut entraîner des douleurs aux pieds, mais également aux jambes, au dos, etc. Pour pallier cette situation, il est possible de demander à un professionnel de santé une prescription pour des semelles orthopédiques.

 

Les orthèses plantaires sont fabriquées après un bilan podologique réalisé par un pédicure podologue. Elles corrigent les points d’appui au sol et agissent de fait sur l’ensemble du squelette et de ses articulations.

Il est souvent conseiller de porter des chaussures orthopédiques en complément des semelles orthopédiques pour que l'action de celles-ci soient optimales.

 

Corriger et soulager

Les différents types de semelles orthopédiques (semelles orthopédiques classiques, semelles affections épidermiques, semelles orthopédiques thermoformées, etc.) corrigent et soulagent les dysfonctionnements.

  • Une semelle orthopédique va agir pour permettre :
  • Une meilleure répartition des appuis au sol
  • Une diminution des appuis et des frottements sur les zones sensibles (cors, durillons, etc.)
  • Un soutien adapté, notamment sous l’arche interne du pied dans le cas de pied creux, pied plat (voir pied plat valgus)
  • Un équilibre à la marche lors d’une inégalité de longueur des membres inférieurs par exemple
  • Un amortissement des chocs

Lire aussi notre article : Quand porter ses semelles orthopédiques ?

 


 

Selection chaussure orthopedique

 


 

Quelles pathologies peuvent être soulagées avec des semelles orthopédiques ?

Déformations du pied

Les déformations du pied englobent des malformations comme les hallux valgus, les pieds larges et les orteils en griffe. Leurs causes sont multiples : vieillissement, accident de la vie, malformation de naissance, etc. Elles peuvent entraîner des douleurs, l’apparition de cors et de durillons ou encore une gêne à la marche. En agissant sur la répartition des appuis et en apportant une réponse adaptée à chaque morphologie, les semelles vont pouvoir soulager le patient.

 

Pieds plats et creux

Les orthèses plantaires sont particulièrement conseillées pour les personnes qui souffrent de pieds plats et creux. Ces deux malformations affectent l’arche interne du pied.

 

Les pieds plats se définissent par une voûte plantaire peu prononcée, voire totalement absente. Une semelle orthopédique va venir soutenir l’intérieur du pied pour pallier le manque. Au contraire, les pieds creux présentent une prononciation trop importante de la voûte plantaire. Cela entraîne de faibles appuis au sol à l’avant et à l’arrière du pied. Les orthèses vont alors combler l’espacement trop important situé entre le creux et le sol.

 

Inégalité de longueur des membres inférieurs

Il est possible de prescrire des semelles orthopédiques dans le cas d’une inégalité de longueur des membres inférieurs. En effet, ce déséquilibre peut entraîner des complications, notamment au niveau du bassin et des lombaires. Cependant, cette différence de taille doit être supérieure à un centimètre et demi. Dans le cas contraire, l’utilisation d’orthèses n’est pas utile.

 

Douleur sous l’avant-pied

L’avant-pied est une zone souvent sur-sollicitée (notamment sous les orteils). Cela engendre alors des douleurs et, dans les cas les plus extrêmes, des lésions de la peau. En rééquilibrant les points d’appui, les semelles orthopédiques vont permettre de soulager cette zone.

 

Remboursement

L’Assurance maladie rembourse seulement les semelles orthopédiques préalablement prescrites par un médecin ou un orthopédiste. Cette prise en charge est renouvelable une fois par an (deux fois pour les enfants).

 

En moyenne, une paire d’orthèses plantaires coûte entre 150 € et 200 €. La sécurité sociale prend en charge 60% du tarif de base. Ce tarif varie en fonction des catégories de pointure (moins de 28, entre 28 et 37 ou plus de 37). Il se situe aux alentours des 27,50 €.

 

À titre d’exemple, une paire de semelles orthopédiques de taille 40 sera remboursée 17,30 €. Le reste à charge reste donc élevé. Ces frais sont d’autant plus conséquents lorsque des chaussures orthopédiques sont également nécessaires (voir Quelle chaussure porter avec des semelles orthopédiques ?). Ainsi, il peut être conseillé de souscrire une mutuelle santé pour couvrir une partie des frais restants.

 


Auteur : Philippe Vesin - Podo-orthésiste